Bienvenue sur La plateforme.be

Introduction

Un site internet pour promouvoir les documentaires de la Fédération Wallonie-Bruxelles vers le secteur non-marchand.

 

 

Article

Quels sont ses objectifs ?

Laplateforme.be, en complémentarité avec les opérations de promotion commerciale menées par les professionnels du secteur, vise à promouvoir les documentaires produits au sein de la Fédération Wallonie-Bruxelles auprès du secteur socio culturel et pédagogique et à l’inciter à les programmer dans le cadre de projections publiques et/ou scolaires. Laplateforme.be n’intervient pas comme distributeur mais plutôt comme une vitrine dynamique de la production documentaire. Interface entre les utilisateurs et les ayants droits des films, elle n’intervient et n’intercède ni dans les négociations relatives aux coûts d’acquisition et/ou de location du support ni dans celles relatives à la rétribution des droits d’auteurs liés à une projection publique de l’œuvre.

A qui s’adresse-t-elle?

Laplateforme.be s’adresse exclusivement aux opérateurs du secteur socioculturel et aux professeurs et éducateurs du monde enseignant (tous niveaux confondus) de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Par socioculturel, on entend :

  • Les centres culturels
  • Les associations (jeunesse, éducation permanente, éducation aux médias)
  • Les bibliothèques publiques
  • Les mouvements de jeunesse
  • Les musées
  • Les centres de documentation
  • Les télévisions locales
  • Les festivals belges
  • Les salles du réseau art & essai
  • Les cinés clubs

 

Outre le secteur socio culturel et pédagogique, Laplateforme.be sera également utilisée par WBimages pour promouvoir les documentaires auprès des festivals étrangers et par les professionnels belges pour promouvoir leurs films dans leurs propres réseaux à l’international.

Que propose-t-elle ?

  • La possibilité de visionner à titre de consultation les films en entier (ou les extraits) en streaming (lecture en flux continu sans possibilité de téléchargement), en basse résolution (Mpeg4 – H264) et sur une fenêtre à taille réduite (720 x 540 pour le format 4/3 et 720 x 408 pour le format 16/9) ;
  • Toutes les informations sur les films présents dans son catalogue (fiches techniques, articles, coupures presse, dossiers pédagogiques) + des informations en version anglaise lorsqu’elles sont disponibles ;
  • Une recherche multicritères (mot clés, thématiques, titres, producteurs, réalisateurs, etc.) ;
  • Des propositions de cycles à découvrir et de programmes de type « clés sur porte » autour de thématiques spécifiques en lien avec l’actualité;
  • Des infos sur l’actualité du documentaire au sein de la Fédération Wallonie-Bruxelles ;
  • Un travail éditorial ciblé autour des thématiques en lien avec l’actualité ;
  • Des liens vers les partenaires de Laplateforme.be (tous les professionnels du documentaire en lien avec les films présents sur Laplateforme.be).

Comment y accède-t-on ? Est-ce sécurisé ?

L’accès à Laplateforme.be est sécurisé et se fait en trois temps :

  • l’utilisateur remplit le formulaire d’inscription en ligne; il se choisit lui-même un mot de passe. S’il s’agit d’un enseignant, le formulaire exige l’introduction de son matricule d’enseignant tel que repris dans les listings de la Fédération Wallonie-Bruxelles.
  • suite à cette inscription, l’utilisateur reçoit un message lui indiquant que son inscription a bien été enregistrée et fait l’objet d’une vérification endéans les 24 heures.
  • les données relatives à l’inscription de l’utilisateur sont vérifiées durant ce délai de 24 heures et sauf problème lié lors de la vérification, l’accès lui est accordé. Il pourra revenir sur Laplateforme.be moyennant l’utilisation de son mot de passe.   
Une vérification régulière du visionnage des films sera effectuée par la suite afin d’envoyer à l’utilisateur, si nécessaire, un avertissement en cas d’usage non réglementaire.

Comment ça marche ?

L’utilisateur sollicite un code d’accès par mail. Après vérification par le Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles, le code d’accès (login et mot de passe) lui est accordé.
Grâce à ce code, l’utilisateur peut visionner le documentaire de son choix (en streaming, basse résolution, fenêtre réduite), ou un extrait de celui-ci, en marge duquel seront disponibles toutes les informations pratiques relatives à l’ayant droit (producteur, distributeur…).

Il pourra ensuite, s’il le souhaite, se procurer le support matériel de ce documentaire en prenant directement contact avec l’ayant-droit ou par tout autre moyen d’acquisition légal  (ex : location à La Médiathèque, achat en magasin,…).

Une fois qu’il a acquis ce support matériel, l’utilisateur reste bien entendu soumis à la loi du 30 juin 1994 relative au droit d’auteur et aux droits voisins.

Selon cette loi, un utilisateur pourra projeter un film sans demander d’autorisation à l’ayant droit ou s’acquitter de droits à la condition expresse que la projection soit :

  • gratuite (c’est- à dire pour laquelle aucun droit d’entrée n’est exigé) ;
  • privée (c’est-à-dire qui ne soit pas ouverte au public) ;
  • et qu’elle soit effectuée dans le cercle de famille ou dans le cadre d’activités scolaires (cf. point 6 ci-dessous).

Par contre, s’il veut procéder à une projection publique de ce documentaire, il devra contacter l’ayant-droit afin de lui demander l’autorisation de diffuser publiquement son œuvre et devra s’acquitter du montant des droits d’auteurs liés à cette projection publique.

 

Les cas particulier des écoles :

Rappelons qu’au vu de l’exception pédagogique visée à l’article 22, §1er, 3° de la loi du 30 juin 1994 sur le droit d’auteur et les droits voisins, aucune autorisation de l’auteur et aucun droit n’est dû pour une projection gratuite et privée qui serait effectuée dans le cadre d’activités scolaires (cela vise le professeur qui montre le documentaire gratuitement à ses élèves dans le cadre des activités scolaires). Par contre, dans le cas d’une projection payante et/ou ouverte aux parents ou à un public plus large que les élèves et le corps professoral dans le cadre des activités scolaires, l’autorisation et l’acquisition des droits de projection (qui peuvent être payants) doivent être obtenus auprès de l’ayant droit..

Compte tenu de la difficulté pour un professeur d’obtenir un budget même minime pour l’acquisition d’un film et/ou le paiement des droits d’auteurs en cas de projection publique et/ou payante, les montants convenus entre l’école et l’ayant-droit pourront, à la demande de l’enseignant, être pris en charge par la Cinémathèque de la Fédération Wallonie-Bruxelles sur un budget spécialement réservé à cet effet. Ceci en vue de faciliter la démarche de découvertes des documentaires pour les écoles tout en garantissant, le cas échéant, le retour financier pour l’ayant-droit.  

Nous contacter

LaPlateforme.be est une initiative du Centre du Cinéma, de PointCulture (ex-Médiathèque) et de la Cinémathèque de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Actualités

inscription à la newsletter

Vos avis et commentaires

  • Coconut au sujet de :

    On n'en fera pas l'économie

    0/10

    merci pour ce film rafraichissant.
    il est heureux de voir qu'il y a du monde qui entreprend pour autre chose que de l'argent.
    Ce film rend visible et rassemble des initiatives qui gagnent à ne pas être isolées. Avec écoute, silence et dignité.