Le nom des choses de Boris van der Avoort

Introduction

Qui a donné le nom du lion au  lion ? Pourquoi appelle-t-on le nez, un nez ? Une aubergine, une aubergine ? Comment se met-on à parler ? Que signifie le mot « bougnoule » ? Qu’est-ce que l’intelligence ? Qui croit en Dieu ?

Article

Durant un peu moins d’une heure, on voyage au travers d’extraits choisis d’ateliers philo dans des classes de maternelle et primaire de plusieurs écoles de la région bruxelloise. Très à l’écoute, Martine Nolis, l’animatrice, est à l’affût de la moindre pensée qui s’ébauche. Elle creuse avec finesse et subtilité dans l’esprit de ces jeunes enfants avides de réflexion et presque sans complexes. Un documentaire qui relate concrètement les échanges d’un atelier philo en milieu scolaire et qui ne manquera pas d’intéresser les enseignants en morale ou en français.D’où viennent les mots, le langage, les différentes langues que l’on parle ? Où sont situés les mots ? « Dans mon cerveau » dira l’un. « Non, dans ma tête », rétorquera un autre. Et cette autre petite fille de 4-5 ans de répondre : « non moi, c’est dans un sac dans le fond de ma gorge ». C’est logique. C’est leur logique et c’est savoureux de bon sens, de reconstruction de la réalité parfois aussi.Pourquoi ne peut-on pas dire de gros mots ? « Parce que ça peut blesser les autres » « mais ma mamy, elle dit des gros mots. » « Ma maman aussi parfois. » « Les gros mots, c’est quand on casse ou qu’on oublie quelque chose. ». Au moment de citer les gros mots qu’ils connaissent, les langues des enfants se délient dans un bonheur jouissif de pouvoir dire l’interdit en face de l’adulte. Les sourires malicieux animent leurs visages rieurs et canailles.« Les mômes, ça pense ! » disait Jacques Duez. On se souvient de cet instituteur montois qui pendant 30 ans, lors de son cours de morale hebdomadaire, interviewait ses élèves sur des thèmes comme l’amour, l’argent, la guerre, la justice, etc. Le nom des choses, un documentaire donc, pour nous prouver, s’il fallait encore le faire, que les enfants, si on leur donne la parole et le temps de s’exprimer, parviennent dès la maternelle, à exercer la conceptualisation. A quand un cours de philosophie dans le programme scolaire ?La philosophie a cependant le vent en poupe : festivals, conférences, matinées de discussions familiales. Les magazines et les bouquins ne sont pas en reste non plus. : André Comte Sponville et Michel Onfray, pour ne citer que ceux-là, livrent périodiquement leurs textes. Dans le souci de toujours interroger la question du sens, du pourquoi et finalement du comment mieux vivre soi-même.

Quelques liens utiles:

- Désirer. 2ème édition du « Festival philo » du 22 au 27 mars 2012 à Louvain-la-Neuve et à Wavre

- La philosophie pour tous (podcast de l’émission « Tout autre chose » du 12/03/12)

- La revue des enfants philosophes (entre 8 et 12 ans)

- Un site qui propose des ressources pour le travail en classe

 

Christel Depierreux (La Médiathèque)

 

 

Actualités

inscription à la newsletter

Vos avis et commentaires

  • Coconut au sujet de :

    On n'en fera pas l'économie

    0/10

    merci pour ce film rafraichissant.
    il est heureux de voir qu'il y a du monde qui entreprend pour autre chose que de l'argent.
    Ce film rend visible et rassemble des initiatives qui gagnent à ne pas être isolées. Avec écoute, silence et dignité.