Bons baisers de la colonie

Réalisation

de Nathalie BORGERS, Delphine DUPONT - Belgique - 2011 - 1h14min

Pitch

En 1926, Suzanne naît de l'union entre un administrateur territorial belge et une femme rwandaise. A l'époque, ces unions sont sanctionnées par le pouvoir colonial. A l'âge de 4 ans, son père embarque Suzanne vers la Belgique pour qu'elle y reçoive une éducation européenne. Elle est ce qu'on appelle alors « une mulâtresse sauvée d'un destin nègre ». Suzanne est ma tante. Son père est mon grand-père. Pourtant, je n'ai appris son existence qu'à 27 ans. Ce film vient rompre le silence qui a pesé sur ses origines, au croisement de l'histoire familiale et de l'Histoire coloniale.

voir la fiche technique

Equipe du film :

  • : Nathalie BORGERS
  • : Delphine DUPONT
  • : Nathalie BORGERS
  • : Nicolas RINCON-GILLE
  • : Gilles LAURENT
  • : GOUZE Catherine
  • : Charo CALVO
  • : Michel STEYAERT (CVB)
  • : CVB (Centre Vidéo de Bruxelles)
  • : Claudine VAN O (CVB)
  • : CVB (Centre Vidéo de Bruxelles)

Contacts Producteur & Distributeur :

  • : CVB (Centre Vidéo de Bruxelles)
  • : 111, rue de la Poste B-1030 Bruxelles info@cvb-videp.be www.cvb-videp.be
  • : +32 2 - 221 10 50 / Fax : +32 2 - 221 10 51
  • : Michel STEYAERT

  • : CVB (Centre Vidéo de Bruxelles)
  • : 111, rue de la Poste B-1030 Bruxelles info@cvb-videp.be www.cvb-videp.be
  • : +32 2 - 221 10 50 / Fax : +32 2 - 221 10 51
  • : Michel STEYAERT

Informations techniques :

  • Couleur
  • Long metrage
  • Français

Bandes annonces et photos

Ils en parlent

  • La Libre

    La Libre

    Mulâtre vient du mot mulet, croisement entre âne et jument

    Les secrets relégués dans les coins poussiéreux des greniers familiaux sont souvent chargés d’une émotion lourde à porter. Nathalie Borgers, cinéaste documentariste, journaliste de formation, a sillonné la terre, animée par ce besoin de comprendre le fonctionnement du monde (Lire la suite)

    Dimitra Bouras, La Libre
  • Le Vif

    Le Vif

    Bons baisers de la colonie

    Dans un style doux et tamisé, Nathalie Borgers remonte le fil de son arbre généalogique, là où les non-dits font encore mal. Touchant. Mêler petite et grande histoire. Pour parler de soi. Pour parler de la société à travers soi. Le procédé n'a rien d'inhabituel, mais quand il est bien manipulé, il peut donner naissance à de belles réussites. (Afficher la suite)

    Guy Verstraeten, Le Vif

Affiche

Bons baisers de la colonie

notes

0/10

Actualités

inscription à la newsletter

Vos avis et commentaires

  • Coconut au sujet de :

    On n'en fera pas l'économie

    0/10

    merci pour ce film rafraichissant.
    il est heureux de voir qu'il y a du monde qui entreprend pour autre chose que de l'argent.
    Ce film rend visible et rassemble des initiatives qui gagnent à ne pas être isolées. Avec écoute, silence et dignité.