Rwanda, les collines parlent

Réalisation

de Bernard BELLEFROID - Belgique - 2005 - 0h49min

Pitch

Onze ans après le génocide, le film accompagne survivants et bourreaux avant et après les premiers procès populaires Gacaca où ils se retrouvent face à face. Il y a Obede, accusé d’avoir tué des enfants et dont la demande de pardon n’est qu’une stratégie cynique pour être libéré.

voir la fiche technique

Equipe du film :

  • : Bernard BELLEFROID
  • : Gil DECAMP
  • : Quentin JACQUES
  • : Yannick LEROY
  • : Loïc COLLIGNON
  • : Luc & Jean-Pierre DARDENNE (Dérives)
  • : Dérives ASBL
  • : Thierry DETAILLE (WIP-CBA)
  • : WIP (Wallonie Image Production)

Contacts Producteur & Distributeur :

  • : Dérives ASBL
  • : 13, quai de Gaulle B-4020 Liège derives@skynet.be
  • : +32 4 - 342 49 39 / Fax : +32 4 - 342 66 98
  • : Luc & Jean-Pierre DARDENNE

  • : WIP (Wallonie Image Production)
  • : Pôle Image de Liège - Bâtiment T Rue de Mulhouse, 36 B-4020 Liège info@wip.be www.wip.be
  • : +32 4 - 340 10 40 / Fax: +32 4 - 340 10 41
  • : Pierre DUCULOT

Informations techniques :

  • Couleur
  • Moyen metrage
  • Français

Bandes annonces et photos

Ils en parlent

  • Cinergie.be

    Cinergie.be

    Rwanda, les collines parlent de Bernard Bellefroid

    La Logique des bourreaux  

    Rwanda, les collines parlent

    Si vous ne savez pas ce qu’est la mauvaise foi, voilà un film qui vous l’apprendra une fois pour toutes. Rwanda, les collines parlent, de Bernard Bellefroid, est un film d’autant plus violent qu’il ne montre pas ce dont il parle. (suite)

    Bernard BELLEFROID, Cinergie.be

A propos de Bernard BELLEFROID

Affiche

Rwanda, les collines parlent

notes

0/10

Actualités

inscription à la newsletter

Vos avis et commentaires

  • Coconut au sujet de :

    On n'en fera pas l'économie

    0/10

    merci pour ce film rafraichissant.
    il est heureux de voir qu'il y a du monde qui entreprend pour autre chose que de l'argent.
    Ce film rend visible et rassemble des initiatives qui gagnent à ne pas être isolées. Avec écoute, silence et dignité.