Territoire perdu

Réalisation

de Pierre-Yves VANDEWEERD - Belgique - 2011 - 1h13min

Pitch

Traversé par un mur de 2.400 km construit par l’armée marocaine, le Sahara occidental est aujourd’hui découpé en deux parties, l’une occupée par le Maroc, l’autre sous contrôle du Front de Libération du Sahara occidental (Polisario). A partir de récits de fuite et d’exil, d’interminables attentes, de vies arrêtées et persécutées, venus des deux côtés du mur, ce film témoigne sur le peuple sahraoui, sur son territoire, sur son enfermement dans les rêves des uns et des autres. Dans une esthétique qui sublime le réel, Territoire perdu résonne comme une partition contrastée entre paysages sonores, portraits en noir et blanc et poétique nomade.

voir la fiche technique

Equipe du film :

  • : Pierre-Yves VANDEWEERD
  • : Pierre-Yves VANDEWEERD
  • : Alain CABAUX
  • : Philippe BOUCQ
  • : Richard SKELTON
  • : Anne DELIGNE (Cobra film)
  • : Cobra Films
  • : Thierry DETAILLE (WIP-CBA)
  • : Ventes CBA/WIP Sales

Contacts Producteur & Distributeur :

  • : Cobra Films
  • : Rue de la Sablonnière, 29 B-1000 Bruxelles contact@cobra-films.be www.cobra-films.be
  • : +32 2 - 512 70 07 / Fax : +32 2 - 511 38 28
  • : Anne DELIGNE

  • : Ventes CBA/WIP Sales
  • : Avenue des Arts, 19F B-1000 - Bruxelles ventes-cbawip-sales@skynet.be www.ventes-cbawip-sales.be
  • : +32 477 - 61 71 70 / Fax: +32 4 - 340 10 41
  • : Thierry DETAILLE

Informations techniques :

  • Noir et blanc
  • Long metrage
  • Français

Bandes annonces et photos

Ils en parlent

  • Cinergie.be

    Cinergie.be

    Territoire perdu de Pierre-Yves Vandeweerd

    Des hommes et des fantômes

    Pierre-Yves Vandeweerd parcourt, arpente inlassablement entre le Maroc, l’Algérie et la Mauritanie, des zones d’ombres abritant des mémoires d’hommes en lutte, des no man’s land oubliés qui résistent au silence. De film en film, il s’est construit un lieu cinématographique fait de géographies rebelles et de récits fondateurs, où il met à l’épreuve du réel les questions qui le hantent. Film après film, il élabore une œuvre complexe et de plus en plus personnelle qui interroge ce qui se vit derrière les mots d’exil, d’identité et de pouvoir. Evoluant dans cette relation à l’autre faite d’empathie et de complicité, mais travaillé par ce désir de dépasser les limites d’une situation particulière, son cinéma témoigne de cette parole d’hommes et de femmes quand déracinés, déportés, enfermés, ils refusent de se soumettre. Quand, face à la violence guerrière d’une répression implacable, ils posent leurs racines, leur appartenance à une terre, à une culture comme levier armé de leur existence.

    Territoire perdu, son dernier film, est sans doute le plus éclairant à ce sujet, et certainement celui qui, dans sa façon comme dans son propos, est le plus abouti et le plus radical.

    (pour en savoir plus)

    Philippe Simon, Cinergie.be

Affiche

Territoire perdu

notes

0/10

Actualités

inscription à la newsletter

Vos avis et commentaires

  • Coconut au sujet de :

    On n'en fera pas l'économie

    0/10

    merci pour ce film rafraichissant.
    il est heureux de voir qu'il y a du monde qui entreprend pour autre chose que de l'argent.
    Ce film rend visible et rassemble des initiatives qui gagnent à ne pas être isolées. Avec écoute, silence et dignité.