Actualités

Participez à la 2e édition du Week-end du Doc !

A la rencontre du cinéma du réel à Bruxelles et en Wallonie !
Du 13 au 16 novembre 2014
Lire la suite

Corps perdu (Laura Petitjean, 2013)

Au préalable, on peut ne pas connaître Thierry Van Hasselt. C’est-à-dire, ne pas avoir lu Gloria Lopez, Brutalis, Heureux alright, bandes-dessinées si peu conventionnelles qu’on hésite à les ranger sous cette étiquette. Bien sûr il y a diverses façons d’aborder un auteur. L’écouter, le regarder faire : d’habitude, l’homme sert d’exutoire à la fascination que son œuvre suscite. Ici, c’est le contraire : l’auteur fait fonction de seuil, Thierry Van Hasselt précède Gloria Lopez. Si le documentaire remplit son office, nous quitterons l’un pour l’autre, passerons de la main au dessin, du discours à l’image. Alice, qui nous sert ici de guide, nous rassure : lorsqu’on se jette dans un terrier, pourquoi diable s’inquiéter d’en sortir ?

Lire la suite

Diffusions sur la RTBF

Docs sur la RTBF

Tous les 15 jours, restez informés de tous les documentaires produits en Fédération Wallonie-Bruxelles, inédits ou non, diffusés sur les 3 chaînes de la RTBF, La Une, La Deux et La Trois ainsi que sur Arte Belgique. Vous y trouverez le titre du film, ses auteurs, ses producteurs, quelques lignes de présentation du film ainsi que les dates, heures et chaînes de diffusion.

Lire la suite

Dominique Henry, Vincent Detours, D’un monde à l’autre / Gaël Turine photographe

C’est lorsqu’elle se pratique avec sérieux, et donc avec art, que la photographie documentaire interroge peut-être le plus gravement ses présupposés. Une manifestation telle que Visa pour l’Image l’atteste sans doute à son corps défendant, qui, chaque année, émet l’hypothèse d’un festival de photojournalisme.

Lire la suite

MASS MOVING de Françoise LEVIE (Memento) - Belgique - 2007

En retraçant les quelques années d’existence du groupe Mass Moving, le film raconte l’histoire d’un pan peu connu de la création artistique contemporaine. Mass Moving n’est pas vraiment un mouvement mais plutôt un collectif informel, composé d’un nombre variable d’intervenants en tous genres - artistes, acteurs, ingénieurs, architectes, etc. - se rassemblant autour de projets particuliers d’interventions, de happening, d’actions éphémères. Leur association était tout aussi libre et ouverte que leurs actions ne furent fugaces et radicales.

Lire la suite

Chantal Myttenaere, Les Utopies du mercredi

Chantal Myttenaere, artiste pluridisciplinaire, tient à donner à tout ce qu’elle fait une visée relationnelle. Que le point de départ en soit privé ou public, intime ou institutionnalisé, en toutes choses le besoin d’interagir la dirige. Il existe, selon elle, une exigence plus haute que celle de l’art mis au service de la communauté, et c’est de vouloir qu’il la fonde.

Lire la suite

L’art d’être femme ! "Vue sur mères" d’Eva Houdova

Cinq femmes d’origines diverses issues d’une commune populaire de Bruxelles parlent de leurs vies, de leur condition de femme, de leur rôle de mère, et en parallèle, de la pratique de leur art, dessinent une autre géographie, peut être plus humaine, de la capitale belge.

Lire la suite

Krone: l'Autriche entre les lignes - Nathalie BORGERS (Belgique - 2002)

Chaque pays possède un ou plusieurs journaux de ce genre, un peu douteux, mais très énergiques, méprisée par les intellectuels, mais défendu bec et ongles par son lectorat. Souvent controversés, parfois carrément indéfendables, ils représentent la presse populaire, ou plutôt sa version populiste. C’est pour certains une lecture un peu honteuse, pour d’autre l’expression de ce que tout le monde pense tout bas.

Lire la suite

Rejoignez le Week-end du Doc !

wedudoc

Lire la suite

Lou VERNIN, « Au fond du jardin », Belgique, 2009

Que peut-on deviner d’un documentaire avant de l’avoir vu ? Il me semble, encore moins que d’une fiction. De même, sur ces vies autres mais finalement communes, non spectaculaires, auxquelles on ne prête pas une minute de pensée et qu’on croit connaître simplement parce que « ça arrive », Lou Vernin opère un renversement très doux. Sa démarche, qui ne dépasse pas sa propre considération, ne paraît pas spécialement programmée. Plutôt, elle se donne à sentir, selon l’expression d’usage, en temps réel.

 

Lire la suite