Jonas, seize ans, vit un nouvel échec scolaire et pense pouvoir tout miser sur le tennis mais il échoue aux portes de la sélection nationale. Il rencontre Pierre, un trentenaire, qui touché par sa situation, va le prendre en charge. Fort de ce lien privilégié, Jonas abandonne l’école publique. Incapable de fixer les limites de cette relation, l’éducation va dépasser le cadre purement scolaire. 

">

Elève Libre

de Joachim LAFOSSE - BE - 2008 - 01h30min

Notez le film

Elève Libre

de Joachim LAFOSSE - BE - 2008 - 01h30min

Notez le film

Commentaires (0)

Jonas, seize ans, vit un nouvel échec scolaire et pense pouvoir tout miser sur le tennis mais il échoue aux portes de la sélection nationale. Il rencontre Pierre, un trentenaire, qui touché par sa situation, va le prendre en charge. Fort de ce lien privilégié, Jonas abandonne l’école publique. Incapable de fixer les limites de cette relation, l’éducation va dépasser le cadre purement scolaire. 

Contacts Producteur :
Société
Versus Production
Contacts Distributeur :
Société
Cinéart
Adresse
72, rue de Namur B-1000 Bruxelles
Site internet
www.cineart.be
Téléphone
+32 2 - 245 87 00
Fax
+32 2 - 216 25 75
Description
Stephan DE POTTER
Jean-Michel Vlaeminckx, Cinergie.be
L'élève des autres et du libertinageQuatrième film d’un des réalisateurs les plus doués de sa génération, Élève libre poursuit la quête de Joachim Lafosse sur la transmission des limites et leur transgression.C’était déjà, on s’en souvient, le sujet de son film précédent, Nue propriété. Dans Élève libre, Jonas, un adolescent de seize ans, préfère le tennis à des études qui lui échappent, sauf qu’il se voit obligé, s’il rate ses examens, d’intégrer une école technique. Trois adultes bisexuels et homosexuels qui naviguent dans les plaisirs du libertinage lui proposent de l’aider à passer ses examens. Jonas a un autre souci, comment faire l’amour pour la première fois avec une fille ? Cette découverte du premier émoi sexuel se vit rapidement grâce à l’amour de Nathalie, une fille de son âge. Un âge où le collé-collé se fait rarement bien. Lire l'article

Commentaires (0)

Inscrivez-vous ou pour poster un commentaire