Jaffa, la mécanique de l'orange

de Eyal SIVAN - BE - 2009 - 00h52min

Notez le film

Jaffa, la mécanique de l'orange

de Eyal SIVAN - BE - 2009 - 00h52min

Notez le film

Commentaires (0)

L’histoire de la Palestine devenue Israël s’articule autour de représentations, d’images et de clichés. Parmi tous les symboles partisans et opposés, entretenus, véhiculés et admis à propos de ce pays, un seul est commun à la Palestine comme à Israël : l’orange. Raconter l’histoire de ce symbole, c’est raconter l’histoire de cette terre. L’image des oranges cultivées en Palestine et mondialement connues depuis plus de 100 ans sous le nom d’ "oranges de jaffa" (devenu le label JaffaTM, symbole de l’entreprise sioniste) est le cadre de ce film qui raconte la négation de la Palestine arabe il y a 60 ans, l’implantation de l’Etat d’Israël et son histoire. L’orange de Jaffa, les orangeraies et, avant tout, le label JaffaTM servent de trame pour raconter une facette de la vie commune judéo-arabe en Palestine, le récit d’une convoitise coloniale, l’histoire d’un effacement, d’une nationalisation, puis d’une négation et, peut-être un jour - si les Dieux et les hommes le veulent bien – la genèse d’une histoire commune.
Equipe du film :
Réalisation
Eyal SIVAN
Montage
Audrey MAURION
Producteur
Serge KESTEMONT
Contacts Producteur :
Société
Luna Blue Film
Adresse
109, rue du Fort B-1060 Bruxelles
Site internet
www.lunabluefilm.net
Téléphone
+32 2 - 537 40 70
Description
Serge KESTEMMONT
Didier Stiers, Le Soir

Jaffa, la mécanique de l’orange ... bien amère
Le titre de ce docu est ludique, mais il démonte de fait les rapports complexes entre Israël et Palestine, rapports où l’orange de Jaffa (dans les années 70 la marque la plus connue après Coca-Cola) a joué, joue et jouera encore un rôle. (Lire la suite)
Stéphanie Grofils, La Libre

Jaffa, la mécanique de l’Orange...
L’histoire de l’orange de Jaffa devient aussi l’histoire de l’image et du conflit israélo-palestinien.
[...] Ce que l’on voit est d’un autre temps. Des images d’archives et des photographies montrent, dans les années 1920, les Arabes et les juifs travaillant ensemble dans les orangeraies, et vivant cette expérience partagée en harmonie. (Lire la suite)

Commentaires (0)

Inscrivez-vous ou pour poster un commentaire