Après 15 ans de vie commune, Marie et Boris se séparent. Or, c'est elle qui a acheté la maison dans laquelle ils vivent avec leurs deux enfants, mais c'est lui qui l'a entièrement rénovée. A présent, ils sont obligés d'y cohabiter, Boris n'ayant pas les moyens de se reloger. A l'heure des comptes, aucun des deux ne veut lâcher sur ce qu'il juge avoir apporté.

">

L'Économie du couple

de Joachim LAFOSSE - BE - 2016 - 01h45min

Notez le film

L'Économie du couple

de Joachim LAFOSSE - BE - 2016 - 01h45min

Notez le film

Commentaires (0)

Après 15 ans de vie commune, Marie et Boris se séparent. Or, c'est elle qui a acheté la maison dans laquelle ils vivent avec leurs deux enfants, mais c'est lui qui l'a entièrement rénovée. A présent, ils sont obligés d'y cohabiter, Boris n'ayant pas les moyens de se reloger. A l'heure des comptes, aucun des deux ne veut lâcher sur ce qu'il juge avoir apporté.

Equipe du film :
Réalisation
Joachim LAFOSSE
Directeur de la photo
Jean-François HENSGENS
Montage
Yann DEDET
Décors
Olivier RADOT
Directeur de production
Sophie CASSE
Distributeur
Thomas VERKAEREN
Contacts Producteur :
Société
Versus Production
Contacts Distributeur :
Adresse
72 Rue de la Consolation 1030 Bruxelles
Site internet
https://www.obrother.be
Téléphone
02 - 739 47 20
Description
Thomas VERKAEREN
Fred Arends, Cinergie.be
L'Amour en failliteMarie et Boris, parents de jumelles d'une dizaine d'années, sont en cours de séparation. Déchirés par leur histoire finissante, ils refusent l'un et l'autre de se séparer physiquement, l'appartement constituant un bien commun dont ils ne veulent pas faire « cadeau ». La cohabitation forcée mais consentie servira les règlements de comptes d'une histoire d'amour en phase terminale. Lire l'article
Alain Lorfèvre, La Libre
"L'économie du couple" : Une séparationBérénice Bejo face à un surprenant Cédric Kahn dans un huis clos conjugal.Après deux films inspirés de faits réels ("A Perdre la Raison", "Les Chevaliers Blancs"), Joachim Lafosse revient au cinéma de ses débuts : le drame intime. Ce n’est pas faire injure à ce film que d’y voir une variation de "Folie Privée", le premier long métrage du réalisateur belge. Mais une variation un rien plus optimiste, presque paradoxalement, au vu du thème et de la profondeur des déchirements auxquels on assiste. Lire l'article
Louis Danvers, Le Focus-Vif
Le nouveau film de Joachim Lafosse enferme un couple et ses enfants dans la prison transparente d'une maison qui cristallise leur discordeLe huis clos familial sied à Joachim Lafosse. Venant après Folie privée, Nue propriété et A perdre la raison, son nouveau film enferme un couple et ses enfants dans la prison transparente (plein de vitres aux fenêtres, mais pas d'issue...) d'une maison qui cristallise leur discorde. Marie (Bérénice Bejo) a acheté le bâtiment, Boris (Cédric Kahn) l'a rénové de ses mains. S'ils y restent vivre ensemble malgré la fin de l'amour, ce n'est pas tant pour leurs filles que parce que Boris n'a pas les moyens d'aller habiter ailleurs, et que la dispute éclate chaque fois que le sujet d'un partage équitable du bien revient sur la table. Lire l'article

Commentaires (0)

Inscrivez-vous ou pour poster un commentaire