« Dites bien que je suis peintre, écrivain et putain révolutionnaire ! Grisélidis Réal.

S’immergeant au coeur des écrits de Grisélidis Réal, scandaleuse femme publique, le film retrace le parcours intime et fulgurant d’une femme hors norme. Images fictionnelles inspirées des textes, dessins, photographies, entretiens, archives documentaires, s’entrelacent pour tisser le portrait pluriel d’une magnifique rebelle en quête de liberté et d’appartenance.

">

Belle de nuit - Grisélidis Real autoportraits

de Marie-Eve DE GRAVE - BE - 2016 - 01h12min

Notez le film

Belle de nuit - Grisélidis Real autoportraits

de Marie-Eve DE GRAVE - BE - 2016 - 01h12min

Notez le film

Commentaires (0)

« Dites bien que je suis peintre, écrivain et putain révolutionnaire ! Grisélidis Réal.

S’immergeant au coeur des écrits de Grisélidis Réal, scandaleuse femme publique, le film retrace le parcours intime et fulgurant d’une femme hors norme. Images fictionnelles inspirées des textes, dessins, photographies, entretiens, archives documentaires, s’entrelacent pour tisser le portrait pluriel d’une magnifique rebelle en quête de liberté et d’appartenance.

Equipe du film :
Réalisation
Marie-Eve DE GRAVE
Directeur de la photo
Sébastien KOEPPEL , Jorqe Piquer RODRIGUEZ
Montage
Simon ARAZI
Montage son
Cyril MOSSE
Producteur
Françoise HOSTE
Distributeur
Javier PACKER COMYN
Contacts Producteur :
Contacts Distributeur :
Adresse
19F, Avenue des Arts B-1000 Bruxelles
Site internet
www.cbadoc.be
Téléphone
+32 2 - 227 22 30
Fax
+32 2 - 227 22 39
Description
Javier PACKER COMYN
Anne Feuillère, Cinergie.be
Écrivaine, poète, taularde, fugueuse, prostituée, mère de famille, amante, militante, anarchiste, féministe, Grisélidis Réal fut tout cela à la fois et ne se laissa jamais enfermer dans aucune définition. Son personnage, elle l'a construit chatoyant, provocant, habité de désir, pourfendeur de limites. Marie-Eve de Grave s'empare de tout cela à bras le corps et nous entraîne dans l'univers de l'écrivaine hors de toutes normes. Dans sa voix, ses écrits, ses hallucinations, elle tisse sa narration et se glisse dans ses pas, pour plonger dans cet univers poétique et illuminé. Allant jusqu'à assumer certains risques formels. En compétition au Festival Vision du Réel à Nyon, Belle de Nuit : Grisélidis Réal, autoportraits sera en avant-première à BOZAR le samedi 30 avril. Un hommage ambitieux et sincère, parfois maladroit. Lire l'article

Commentaires (0)

Inscrivez-vous ou pour poster un commentaire