C’est l’histoire d’enfants, de parents et de pédagogues qui veulent mettre l’éducation au centre de leurs préoccupations. C’est l’aventure d’enfants qui veulent grandir dans la société avec toutes les connaissances nécessaires pour y arriver et devenir ainsi des citoyens équilibrés. C’est le récit d’une année scolaire dans deux écoles de Schaerbeek où les élèves sont tous issus de l’immigration. C’est une opportunité fantastique qu’auront certains d’entre eux de participer à une première, suivre des cours à l’université des enfants sur le site de l’Université Libre de Bruxelles. C’est l’évocation de leur quotidien et de leur parcours familial. C’est un film qui montre que le déterminisme social pourrait être un concept dépassé si l’on donne toutes les chances à un ascenseur social formidable : l’école.

">

Bus Campus - De l'école primaire à l'université

de Stéphanie DE SMEDT - BE - 2018 - 01h20min

Notez le film
Moyenne

2.5/5

Bus Campus - De l'école primaire à l'université

de Stéphanie DE SMEDT - BE - 2018 - 01h20min

Notez le film
Moyenne

2.5/5

Commentaires (1)

C’est l’histoire d’enfants, de parents et de pédagogues qui veulent mettre l’éducation au centre de leurs préoccupations. C’est l’aventure d’enfants qui veulent grandir dans la société avec toutes les connaissances nécessaires pour y arriver et devenir ainsi des citoyens équilibrés. C’est le récit d’une année scolaire dans deux écoles de Schaerbeek où les élèves sont tous issus de l’immigration. C’est une opportunité fantastique qu’auront certains d’entre eux de participer à une première, suivre des cours à l’université des enfants sur le site de l’Université Libre de Bruxelles. C’est l’évocation de leur quotidien et de leur parcours familial. C’est un film qui montre que le déterminisme social pourrait être un concept dépassé si l’on donne toutes les chances à un ascenseur social formidable : l’école.

Contacts Producteur :
Société
Triangle7
Adresse
268, chaussée de la Hulpe B - 1170 Bruxelles
Site internet
www.triangle7.com
Téléphone
+32 2 - 675 18 29
Description
Philippe SELLIER

Commentaires (1)

Inscrivez-vous ou pour poster un commentaire

Doriane Jijakli il y a 2 jours

J'ai apprécié regarder ce documentaire en tant que professeure mais je n'ai pu m'empêcher d'être dérangée tout au long du visionnage par le peu de temps de parole accordé aux filles. En fait, il n'y en a qu'une seule au générique : Yassmine, pour six garçons... Pour la représentativité genrée, c'est catastrophique ! De même, les professeurs d'université que l'on voit à l'écran sont systématiquement des hommes, les femmes présentes sont des assistantes. Il y a pourtant un cours donné par une femme à en croire le générique. S'agit-il là d'un choix volontaire de la réalisatrice ou d'une contrainte pour l'une ou l'autre raison ? J'aurais aimé trouver une réponse à cette question dans le générique. À mon sens, un documentaire doit contribuer à élargir le champ des possibles pour les filles et les femmes, leur permettre de se projeter dans d'autres rôles que ceux qui leur sont encore bien souvent assignés dès la naissance.